Semences de différents légumes pour le potager bio.

Planter de l'ail

Semer de l'ail l'alicament du potager bio

Allium sativum

Glucides, protides, lipides, fibres, sodium, potassium, fer, cuivre, zinc, sélénium
et beaucoup d'autres éléments, voilà un alicament qui depuis 5.000 ans soigne et guérit dont
la réputation comme alicament n'est plus à faire. Dans tous les potagers bio, planter de l'ail.

L'ail préfère les sols légers, néanmoins il tolère les terres plus lourdes à condition
qu’elles soient bien drainées et un pH de 5,5 à 8.
L'ail craint les matières organiques fraîches ; il lui faut du compost bien décomposé.
Griffer et désherber, très peu d'eau (il craint l'humidité) sont pratiquement les seuls soins
à apporter aux aulx.
Avant de planter l'ail, j'incorpore une poignée de cendres de bois
sur le rang pour un apport en potasse (le potassium favorise les racines).

Caïeux d'auls. Tendre un cordeau pour aligner le rang et planter
les caïeux enfoncés à 3 cm de profondeur, germe
vers le haut, tous les 10 cm d'écartement
(la pointe au ras du sol).
Utiliser tous les caïeux d'une gousse, sauf les petits
(souvent les caïeux du milieu sont trop petits).
Lorsque les plants atteignent 20 cm de hauteur,
apporter un peu de compost bien décomposé, enfoui par un léger binage en surface.

Pour l'ail, griffer pour aérer et désherber valent plusieurs arrosages.
Une tête d'ail contient environ huit à dix caïeux (en cuisine, on les appelle gousses) ;
ce sont les caïeux que l'on plante (voir l'image au-dessus).

Le bon moment pour planter l'ail est d'octobre à novembre et en janvier-février.
Si le potager a une terre légère, planter une variété d'automne qui résiste bien au froid.
Pour les terres plus lourdes, planter fin février et mars.
Les variétés de printemps, là où le climat est doux, peuvent être plantées en automne.
Ne pas planter l'ail à côté des crucifères (tous les choux), ni à côté des légumineuses
(haricots, pois, fèves etc.).
L'engrais vert semé à côté de l'ail ne doit pas être de la moutarde
qui appartient à la famille des crucifères, ni aucune légumineuse.
Comme engrais vert, semer de la phacélie (hydrophillacées) qui n'appartient
à aucune famille de légumes.

Associations favorables : carotte-concombre-fraisier-oignon-poireau-tomate.
Associations défavorables : chou-fève-haricot-pois

Les aulx sont à arracher dès que le tiers supérieur du feuillage est sec.
Laisser sécher sur place en plein soleil 2 ou 3 jours. En cas de pluie, rentrer l'ail et le faire
sécher à l'abri dans un endroit sec.
Le purin ou infusion de liliacées aide à lutter
contre le mildiou de la pomme de terre et de la tomate.

Manger l'ail cru ou peu cuit : l'ail cultivé biologiquement
est un vrai alicament ; certaines de ses molécules sont préventives contre certaines maladies.
Semer de l'ail : consommer plusieurs caïeux par jour améliore la santé.

L'ail fait partie des légumes aliments et médicaments.
L'ail est un des légumes qui lutte efficacement contre le medulloblastome
(tumeur cérébrale agressive) ; l'ail bloque le développement de ces cellules cancéreuses.
Tous les légumes propres contiennent des substances naturelles qui permettent de lutter
dans la prévention des différents cancers.
Comme l'ail, les choux mais aussi la betterave, les carottes etc. sont essentiels pour être
en bonne santé. Les légumes ne rendent pas malade, les légumes sont des aliments
préventifs contre les maladies.
Seule une alimentation équilibrée et variée en fruits et légumes propres
est capable de lutter contre des cellules malades que nous développons tout le long de la vie.
Cette alimentation équilibrée et propre empêche ces cellules de devenir malignes.
En éliminant les toxines de notre alimentation (élaborée en plusieurs milliers d'années),
nous héritons d'une alimentation saine de légumes alicaments.
La malbouffe, approuvée par les demi-dieux, n'engendre que déséquilibre.

L'ail est un alicament du potager bio, à utiliser sans modération.
Riche en vitamines A, B et C (cf. Sels minéraux): actif contre l'hypertension et
contre les rhumatismes mais aussi, comme disait ma grand-mère, contre l'insomnie.

Voici sa recette :

hacher de l'ail, verser deux pincées dans un verre de lait chaud, laisser infuser
une dizaine de minutes et boire.

L'intolérance que l'on peut avoir à manger de l'ail
est souvent due à un mauvais fonctionnement de l'appareil digestif.
L'ail est un vrai alicament, mangé cru ou rajouté une minute avant la fin de
cuisson aux différents plats.

Haut de page