Semences de différents légumes pour le potager bio.

Semer de la mâche

Planter de la mâche

Valerianella locusta

Excellent légume contenant les mêmes substances que les autres salades. Le sol du potager bio
doit être ameubli, avec un pH 6/7.
Après les semis, plomber la terre avec le râteau (tasser la terre au dessus des semis).

Fleurs d'Aneth, plante aromatique et condiment du potager bio. Sur l'image l'Aneth, une des plantes condimentaires du potager bio.
Semer de la mâche de mi-août à octobre pour récolter en automne,
en hiver et jusqu’au printemps suivant. La mâche ne craint pas le
gel et peut passer l’hiver au potager.
Au mois d'août, semer de la mâche jusqu'à fin octobre : creuser un
sillon d’un centimètre de profondeur, semer en ligne. Refaire un
nouveau rang à 20 cm de distance et semer. Faire le nombre de 
sillons voulus. On peut semer de la mâche après la récolte des
oignons sur la même planche comme succession des cultures.
Semer de la mâche comme culture basse entre les plants sous les
haricots à rames, choux, poireaux etc., en cultures associées.
Dans une forêt, certaines plantes sont petites et vivent à l'abri sous des plantes plus hautes,
la mâche c'est la même chose ; elle craint la chaleur et sera protégée par les plantes plus hautes.

Ce qui ne sera pas consommé sera intégré comme engrais vert avant la floraison.
Porter un regard particulier aux mauvaises herbes, la mâche pouvant très vite être étouffée.

Associations favorables : chou-oignon-poireau

Une belle araignée aux aguets au potager bio. La mâche de la famille des valérianacées peut être semée
sous des salades et autres légumes.
Désherber et maintenir la terre humide.
Un paillage entre les semis permet de diminuer les mauvaises herbes
et de conserver l'humidité. La paille devient un engrais vert au fur
et à mesure de sa décomposition (très longue).
La mâche qui n’a pas été consommée est incorporée comme engrais
vert, à la griffe, fin février.
Sur l'image, une belle araignée, aux aguets pour capturer un insecte.
Les proies qu'elle attrape le plus fréquemment, ce sont des mouches.
Comme la coccinelle, l'araignée est une alliée du potager bio.
Dans le potager bio, c'est la coccinelle asiatique que l'on voit le
plus fréquemment. La coccinelle locale à sept points
(Coccinella Septempunctata) et la coccinelle à deux points
(Adalia Bipunctata) se font plus rares. La diversité des légumes cultivés attirent beaucoup
d’insectes, tous intéressants (ou presque).

Haut de page