Semences de différents légumes pour le potager bio.

Planter des tomates

Semer des tomates

Lycopersicum esculentum

Une fleur de tomate. Le potager bio doit être riche en humus et bien drainé.
Une terre sablonneuse leur est bénéfique.
Les tomates ont besoin de chaleur mais peuvent être plantées
à l'ombre. Le pH pour les tomates est de 5,5/7,5 légèrement
acide à neutre. Elles contiennent 95% d'eau environ mais
aussi beaucoup d'éléments nutritifs : phosphore, fer, des
vitamines A, B1, B2 et C, des sucres etc..
A planter dans tous les potagers bio et même sur des balcons
(culture hors sol).
La couleur rouge de la tomate est due à une substance : le
lycopène. Plusieurs études démontreraient une diminution du
risque du cancer de la prostate liée à la consommation du
lycopène. La cuisson de la tomate élimine les vitamines mais
permet une meilleure absorption du lycopène.

Comme tous les légumes, les semis de tomates peuvent être faits pendant n'importe quelle
phase lunaire. Les plantations sont à faire en lune décroissante ; planter au potager dès
que tout risque de gel est écarté.
Les tomates doivent être mangées à pleine maturité ; lorsque les tomates
sont encore un peu vertes (fruits pas mûrs), elles contiennent un alcaloïde toxique, nocif pour
la santé (la solanine). Les substances contenues dans les tomates participent à la formation
du sang, des testicules et du système nerveux.

Associations favorables : ail-basilic-carotte-chou-échalote-oignon-poireau-poivron-radis

Associations défavorables : betterave-pois

Semer sous châssis, sous couche ou à l'intérieur dans des pots à 16° dès le mois de mars-avril.
Semer trois graines par pot, éclaircir et laisser le plant le plus robuste à chaque pot.
Planter en place à partir du 15 mai (après les saints de glace).
Préparer des trous d'environ 20 cm de profondeur. Déposer dans le fond deux ou trois feuilles
d’orties découpées en petits morceaux puis remplir les trous avec du compost bien
décomposé ; planter un plant de tomate tous les 60 cm (minimum) dans le rang et laisser une
légère cuvette pour l'arrosage. Après l'arrosage, faire un paillage au pied des plants.
Les rangs sont espacés de 90 cm ; on peut laisser plus de distance entre les rangs de tomates et
planter d'autres légumes entre leurs rangs : carottes, laitues etc. (cf Associations favorables).

Culture hors sol

Pour cultiver des tomates hors sol, un pot de 30 litres est suffisant pour avoir des belles
tomates. Eviter de mouiller le feuillage car les tomates n'aiment pas.
Le mildiou se développe avec l'humidité et des températures de 15° environ.
L'arrosage avant et après la pluie en traitement préventif avec un purin d'orties aide à lutter
contre la maladie. Consulter traitement contre
le mildiou de la tomate et de la pomme de terre qui appartiennent à la même famille des
solanacées. Les plants à repiquer doivent être trapus et biens verts.
Le premier bouquet à fleurs à 15 cm du sol. Si les fleurs sont un peu plus hautes, enterrer
le plant pour que les boutons à fleurs soient à 15 cm maximum du niveau du sol.

Une fleur de tomate. Pincer toutes les autres pousses dès leur apparition (voir l'image).
Dès l’apparition du premier bouquet de fleurs, composter avec du
compost très bien décomposé. Les tomates à port buissonnant
n'ont pas besoin de tuteurs. Une fois les tomates plantées,
au fur et à mesure de leur croissance, on peut laisser une
à deux pousses (gourmands) pour ne laisser au maximum
deux ou trois tiges principales.
Si on ne les supprime pas, elles affaiblissent la plante.
Chaque pousse (gourmand) devient une tige qui donnera beaucoup
de fleurs et des petits fruits.
Laisser quatre ou cinq bouquets floraux sur chaque tige principale
et couper chaque nouveau bouquet. Laisser la pousse principale
continuer à grandir pour la montée des sucres. Ne supprimer que les nouveaux bouquets de
fleurs. Les tomates aiment être plantées plusieurs années à la même place, des bactéries
qui sont propres aux tomates se développant dans le sol (en cas de maladies, il faut faire
des rotations). Dans la culture en pleine terre, des laitues peuvent être repiquées entre les
emplacements réservés aux tomates. Trois semaines plus tard, planter les tomates.
Les laitues seront cueillies avant de gêner les tomates.
Planter des œillets d’inde au pied des tomates pour lutter contre la mouche blanche ; le souci
et le basilic sont aussi appréciés des tomates.

Haut de page